Mon AlloCiné
Luna : rencontre en duo avec les deux jeunes révélations Rod Paradot et Laetitia Clément
Par Brigitte Baronnet - Propos recueillis le 29 mars 2018 à Paris — 11 avr. 2018 à 18:45
facebook Tweet G+Google

Après sa percée dans "La Tête haute" d'Emmanuelle Bercot, Rod Paradot revient avec un premier long métrage, "Luna", d'Elsa Diringer, dont il partage l'affiche avec une nouvelle révélation, Laetitia Clément. Rencontre avec ces comédiens prometteurs.

Rod Paradot et Laetitia Clément dans Luna
Rod Paradot et Laetitia Clément dans Luna +
1/7

Luna, de quoi ça parle ? Ce premier long métrage d'Elsa Diringer suit une jeune femme, Luna qui vit près de Montpellier et travaille dans une exploitation maraîchère. Elle est belle, drôle, elle dévore la vie. Elle serait prête à tout pour garder l’amour de Ruben. Au cours d’une soirée trop arrosée avec ses amis, ils agressent un jeune inconnu. Quelques semaines plus tard, celui-ci réapparait dans la vie de Luna. Elle va devoir faire des choix...

La jeune Laetitia Clément y tient son tout premier rôle au cinéma, aux côtés de Rod Paradot, très remarqué dans La Tête haute d'Emmanuelle Bercot. Nous avons réuni les deux jeunes comédiens pour une interview en tandem. Tous deux partagent une trajectoire semblable pour leurs débuts, prometteurs, au cinéma.

AlloCiné : Comment avez-vous commencé à faire du cinéma ? 

Rod Paradot, acteur : On a la même histoire à peu près. C'est marrant. Moi j'ai été repéré au lycée. Par la même personne, Elsa Pharaon. Premier rôle pour tous les deux, moi La Tête haute, Laetitia, Luna.

Comment se passe un casting sauvage ? C'est quelqu'un qui vient vous voir dans la rue ?

Laetitia Clément : Oui, un casting sauvage, ça peut se passer à différents endroits.

RP : Ca peut être partout. Dans un magasin…

LC : Il y a des gens qui sont spécialisés, qui viennent dans des lycées, qui repèrent par rapport au physique , en disant qu'untel ou unetelle peut correspondre. Ca fait des listes immenses de personnes à voir. Pour moi, c'est mon lycée qui a autorisé le casting.

Avez-vous pensé un jour faire du cinéma ou c'est arrivé complètement par surprise ?

LC : Pour ma part, c'est arrivé totalement par surprise. Je fais mes études d'infirmière encore aujourd'hui. Je n'ai personne de ma famille qui est dans ce milieu. Je n'ai jamais pris de cours de théâtre. Je n'ai pas fait ma vie en fonction du cinéma.

RP : Moi, c'est pareil. Je ne me suis jamais imaginé pouvoir faire du cinéma. Mais je n'étais pas sûr que ça continue.

Pyramide Distribution
Laetitia Clément dans Luna

Je crois déceler un accent du Sud…

LC : Oui, je viens du Sud de la France, je fais mes études à Nîmes. Je suis originaire d'Aix-en-Provence. J'ai fait une prépa pour entrer en école d'infirmière. Ca se passe bien, j'attends des résultats. On verra.

Quand je fais mes études, j'essaye de mettre de côté le cinéma, mais c'est sûr qu'à choisir, bien sûr que je préférerais continuer dans le cinéma, mais ça ne dépend pas que de nous. Donc je me dis que c'est important d'avoir des bagages et de pouvoir assurer le coup si ça ne marche pas.

Et toi, Rod, tu faisais quelles études quand on est venu te chercher ?

RP : Moi, dès La Tête haute, j'avais fini mes études, c'était clair et net. Je voulais travailler mais pas refaire d'études. Moi et l'école, ça a toujours été affreux. Le seul truc, c'est qu'Emmaneulle Bercot m'a dit, pour La Tête haute : je te prends pour mon film si tu as ton CAP ! Sauf qu'une fois qu'elle avait passé tous les essais, elle savait qu'elle me voulait. Même si je n'avais pas mon CAP, elle était obligée de me prendre après ! Du coup, j'ai eu mon CAP, mais j'ai eu chaud !

Je voulais arrêter les études, mais comme Laetitia dit, j'avais peur de ne me reposer que sur le cinéma, de ne rien avoir derrière. Après La Tête haute, je suis allé travailler vite fait au McDo, ce n'était pas ce que je voulais faire dans ma vie si le cinéma ne marchait pas, mais c'était juste pour moi, pour me dire, je peux travailler si j'ai envie. Je peux faire animateur, je peux travailler en restauration, je peux faire plein de trucs… Après, c'est sûr que j'aime beaucoup le cinéma ; j'espère qu'il ne me quittera jamais et que je ne le quitterai jamais.

LC : Après, on est sûrs de rien.

RP : C'est pour ça que c'est toujours bien d'avoir quelque chose derrière.

Donc le cinéma est arrivé par surprise, mais lorsque vous étiez jeunes, regardiez vous beaucoup de films et en rêviez-vous un peu ?

LC : J'adore regarder des films. J'allais beaucoup au cinéma. Mais j'étais plus films américains. Je regardais très peu de films français finalement. Depuis que j'ai eu cette expérience dans Luna, je regarde beaucoup de films français.

RP C'est marrant parce qu'on a à peu près la même vision des choses. J'allais un peu moins au cinéma je pense que Laetitia, mais j'y allais quand même avec ma famille pour faire des sorties, et avec un ami qui a toujours été comme un père pour moi, qui a toujours été là pour moi comme mon père. On a toujours partagé le cinéma ensemble. J'ai toujours aimé voir les films, mais jamais je ne me suis projeté : t'imagine si c'était toi qui étais dans le film ? Je n'ai jamais eu l'idée d'y penser ! Ca ne m'a même pas traversé l'esprit en fait.

La Tête haute - Rod Paradot : du casting sauvage au tapis rouge de Cannes ! 

 

Vous souvenez-vous du premier film que vous avez vu au cinéma ?

LC : Le premier film qui m'a marquée, c'est Avatar quand il est sorti en 3D.

RP : Je sais que je suis beaucoup beaucoup allé voir Harry Potter au cinéma. Le premier film que j'ai adoré, et les gens peuvent penser ce qu'ils veulent, c'est Neuilly sa mère ! Je l'ai regardé plein de fois.

LC : C'est la base Neuilly sa mère ! Je n'en ai jamais parlé mais là je viens d'y penser. Ca allait avec la mode, l'adolescence. C'était marrant.

Vous souvenez-vous de la première fois que vous vous êtes vus sur grand écran ?

RP : C'était il y a 3 ans, 4 ans pour La Tête haute. J'ai pleuré la première fois, pleuré la deuxième fois, la troisième fois… Et après ça commençait à aller. Au début, c'est chaud de se voir ! Pleuré, parce que tu es super content, et en même temps, tu te trouves un peu ridicule à des moments. Et en même temps, c'était vachement émouvant. En plus, j'ai toujours adoré NTM, alors quand je vois que le film [La Tête haute] démarre avec de la musique de NTM, j'ai dit 'ouah trop bien' !

Wild Bunch Distribution
Rod Paradot et Sara Forestier dans La Tête haute

LC : Quand j'ai vu Luna, ça m'a fait bizarre. Je n'arrivais pas à suivre l'histoire. J'étais focalisée sur mon visage, sur moi. Je n'arrivais pas à rentrer dans le film. Il a fallu que je le vois plusieurs fois. Ca fera toujours bizarre.

RP : Mais de plus en plus tu arrives à assumer et tu es fier.

LC : Les scènes qui étaient les plus difficiles, finalement ça va. Il y a une scène d'amour dans le film et à 16 ans, c'est compliqué de jouer ça. Je ne le regrette pas car je trouve que la scène est très belle. Il n'y a pas de voyeurisme. J'en suis très contente.  

Pyramide Distribution
Rod Paradot dans Luna

Quelles sont vos références parmi les comédiens, comédiennes ? Avez-vous des modèles ? Laetitia, avec cette coiffure, tu me fais penser à Cameron Diaz !

LC : Oh tout le temps ! En actrices, Cameron Diaz, je l'adore, mais c'est une actrice américaine donc c'est différent. J'adore Emmanuelle Bercot et Vincent Cassel dans Mon Roi. Françoit Cluzet, Emmanuelle Béart, Marion Cotillard… Y en a plein ! Matthieu Lucci dans L'Atelier. Thomas Gioria qui joue dans Jusqu'à la garde.

RP : J'aime bien Belmondo. François Cluzet aussi. J'aime bien Gaspard Ulliel. Vincent Cassel. Marina Foïs. Joséphine Japy. 

Qu'est-ce qui arrive pour vous à présent ? Quels sont vos projets ?

LC : Je continue mes études d'infirmière. Je passe des castings et j'attends des réponses. Continuer et m'épanouir dans le cinéma. Essayer de tenter ma chance. Et toi, Rod ?

RP : Je passe des essais.

LC: Tu as ta pièce de théâtre avec Yvan Attal [Le Fils, adapté de Florian Zeller, à la Comédie des Champs-Elysées, Ndlr.] ! 

RP : J'ai des séries qui sortent en fin d'année, avec Lola Le Lann pour France 3, Aux animaux la guerre, et avec Yvan Attal pour Arte, Ad Vitam. J'ai un film avec Nekfeu, Joséphine Japy et Karidja Touré qui s'appelle L'Echappée. C'est une super bonne équipe et ça s'est super bien passé.

La bande-annonce de Luna d'Elsa Diringer, avec Rod Paradot et Laetitia Clément, à l'affiche ce mercredi :

 

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
La saga des Avengers en 12 affiches alternatives
NEWS - Culture ciné
lundi 23 avril 2018
La saga des Avengers en 12 affiches alternatives
Box-office US : Sans un bruit reprend la première place à Dwayne Johnson
NEWS - Box Office
lundi 23 avril 2018
Box-office US : Sans un bruit reprend la première place à Dwayne Johnson
Norman, Natoo, Mister V... 10 youtubeurs qui se sont invités au ciné
NEWS - Stars
dimanche 22 avril 2018
Norman, Natoo, Mister V... 10 youtubeurs qui se sont invités au ciné
The Big Lebowski fête ses 20 ans ! Découvrez nos 20 scènes préférées du film
NEWS - Culture ciné
dimanche 22 avril 2018
The Big Lebowski fête ses 20 ans ! Découvrez nos 20 scènes préférées du film
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Action ou vérité Bande-annonce VO
Sponsorisé
Amoureux de ma femme Bande-annonce VF
Avengers: Infinity War Bande-annonce VO
La Route sauvage (Lean on Pete) Bande-annonce VO
Land Bande-annonce VO
Mika & Sebastian : l’aventure de la Poire Géante Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Action ou vérité
Ça sort le mercredi 2 mai au ciné !
Action ou vérité
X
Back to Top